Suivi de trésorerie :
préserver la santé
financière de son
entreprise

Pour une entreprise, pouvoir visualiser à un instant T le niveau de trésorerie est important, mais ce n’est pas suffisant. Il faut également être en mesure de prévoir les mouvements qui vont intervenir à une échéance donnée. C’est ce qu’on appelle le prévisionnel ou suivi de trésorerie.

Pour une entreprise, pouvoir visualiser à un instant T le niveau de trésorerie est important, mais ce n’est pas suffisant. Il faut également être en mesure de prévoir les mouvements qui vont intervenir à une échéance donnée. C’est ce qu’on appelle le prévisionnel ou suivi de trésorerie.

directeur financier

Pourquoi faire un suivi de trésorerie ?

Pour une entreprise, confrontée à des décalages parfois importants entre les décaissements et les encaissements, disposer d’indicateurs qui permettent de mesurer le niveau de trésorerie au moment présent n’est pas suffisant pour garantir la gestion financière sur le long terme. En effet, il faut être capable d’anticiper l’impact des mouvements à venir sur le niveau de trésorerie, pour s’assurer qu’il reste suffisant pour financer le cycle d’exploitation de l’entreprise. Et ce, même en cas d’imprévus, comme des retards de paiements de la part de vos clients.

C’est là qu’intervient le prévisionnel de trésorerie, ou suivi de trésorerie. Il s’agit de la procédure qui consiste à reporter soigneusement encaissements et décaissements dans un tableau de trésorerie, mais aussi à construire des scénarios qui vont permettre de garder de la visibilité sur le niveau des finances de l’entreprises pour les mois à venir.

A lire également : Budget de trésorerie, définition, calcul et enjeux

Comment mettre un place
un suivi de trésorerie ?

Pour effectuer un bon suivi de trésorerie, vous devez alimenter avec rigueur un tableau de trésorerie. Et ensuite, envisager différents scénarios correspondant à vos hypothèses de gestion financière.

Le tableau de trésorerie

Pour mettre en place un suivi de trésorerie efficace, vous devez disposer d’un tableau de trésorerie dans lequel vous, ou votre responsable comptable, allez reporter les différents encaissements et décaissements réalisés dans le cadre de l’activité de votre entreprise.

EncaissementsDécaissements

Les scénarios de
trésorerie

Connaître sa situation financière au présent est indispensable, mais pas suffisant. Il faut également être en mesure de prévoir les mouvements à venir pour éviter de mauvaises surprises. 

Pour bien anticiper, il faut se baser sur des scénarios correspondant aux différents cas de figure envisagés pour votre entreprise. 

La première chose est de reporter dans votre prévisionnel de trésorerie les opérations qui ne sont pas encore réalisées mais qui sont programmées. C’est ce qui vous permettra notamment de calculer votre besoin en fonds de roulement, un indicateur essentiel pour une bonne gestion de trésorerie. Pour obtenir des données, vous pouvez vous baser sur celles de l’exercice précédent, quitte à les modifier ensuite au fur et à mesure pour gagner en précision dans votre prévision de trésorerie.

Vous pouvez aussi construire des scénarios en fonction d’investissements envisagés pour votre entreprise, ou d’embauches que vous pensez faire dans les mois à venir. Cela vous permettra de mieux connaître votre réelle marge de manœuvre par rapport à vos charges fixes.

A lire également :

Quels outils utiliser
pour suivre sa trésorerie ?

Il existe plusieurs types d’outils à votre disposition pour vous accompagner dans votre suivi de trésorerie et dans le pilotage de la gestion financière de votre entreprise. À vous de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins, en fonction de vos propres critères. Une chose est sûre : pour être efficace, vous ne pouvez plus vous en tenir au cahier et au stylo !

  • Excel ou un autre tableur : Beaucoup de dirigeants de TPE et de PME utilisent encore Excel pour suivre leur trésorerie. Le tableur de Microsoft a encore beaucoup d’adeptes, car beaucoup de professionnels sont formés depuis longtemps à son usage et qu’il est gage de compatibilité avec tous les partenaires possibles et imaginables. Au rayon des tableurs, des alternatives existent, comme Google Sheets (une solution en ligne très performante pour le travail collaboratif) ou Numbers (pour les utilisateurs de matériel Apple). 
  • Un logiciel de gestion de trésorerie : Il existe plusieurs solutions spécialisées sur le marché qui proposent de dépoussiérer le tableau Excel et de vous accompagner dans votre cash management. La plupart vous proposent d’établir votre prévisionnel de trésorerie et de créer différents scénarios. Pour y voir plus clair, vous pouvez consulter notre comparatif.

Suivez votre trésorerie
avec Prismea

Grâce à ses outils de pilotage financier, Prismea vous permet de suivre votre trésorerie à court ou à plus long terme. Vous disposez de tableaux de bord qui affichent la balance entre les différents mouvements au crédit et au débit. Vous pouvez ainsi tenir votre solde de trésorerie à l'œil. Ces données proviennent des différents comptes professionnels dont dispose votre entreprise, qu’ils soient domiciliés chez Prismea ou dans un autre établissement. 

Avec Prismea, vous disposez d’un outil fiable et performant pour regrouper et pour analyser ces données. Vous pouvez visualiser vos flux financiers sous forme de tableaux ou de graphiques, dans leur globalité ou compte par compte. 

Prismea, c’est aussi une véritable plateforme pour vos paiements. Notre solution vous permet en effet de compléter votre outil de gestion de trésorerie d’un vrai compte professionnel qui vous permet de gérer vos cartes de paiement, physiques ou virtuelles, vos virements (groupés, différés, etc.) ou vos autorisations de prélèvements.

A lire également : Comment mettre en place un budget de trésorerie ?

En conclusion

Vous ne pouvez pas garantir la santé financière de votre entreprise sans effectuer un vrai suivi de trésorerie. C’est indispensable pour contrôler vos flux financiers, suivre votre BFR et vous assurer que vous ne serez pas mis en difficultés par des retards de paiement. À terme, c’est la démarche à adopter pour créer des conditions favorables au développement de votre entreprise.

A lire également : En quoi consiste l'affacturage ?

Foire aux questions

C’est quoi un tableau de trésorerie ?

Un tableau de trésorerie est un récapitulatif (généralement mis à jour chaque mois) de vos encaissements et de vos décaissements. Il permet de calculer votre solde de trésorerie sur une base régulière.

Quels documents permettent de suivre la trésorerie d'une entreprise ?

Pour suivre efficacement votre trésorerie, vous avez besoin d’un tableau prévisionnel, qui sera lui-même alimenté par des données reliées aux différents justificatifs concernés (factures émises par l’entreprise, factures adressées par les fournisseurs, avis d’imposition,autres justificatifs comptables, etc.)

Comment remplir le tableau de trésorerie ?

Pour remplir un tableau de trésorerie, il est nécessaire d’y reporter soigneusement tous les mouvements au crédit et au débit. C’est aussi un document qui doit être alimenté sur une base régulière, par exemple tous les mois en repartant à chaque fois du solde de trésorerie calculé pour le mois précédent.

Comment faire le suivi de la trésorerie ?

Faire un suivi de trésorerie consiste non seulement à tenir son tableau de trésorerie à jour, en y incluant les mouvements déjà actés, mais non concrétisés, afin de conserver une visibilité sur les semaines ou les mois qui viennent. Et ainsi, à ne pas se laisser déborder par son besoin en fonds de roulement. On peut également aller plus loin et mener un travail de prévision de trésorerie en se basant sur différents scénarios de gestion.