Cash management :
tout ce que vous
devez savoir

Bien gérer sa trésorerie et analyser ses flux financiers pour identifier toutes les pistes d’optimisation : c’est l’objectif du cash management. Une notion étroitement liée à la tenue d’un prévisionnel de trésorerie, mais aussi, plus généralement, à la diffusion d’une vraie culture financière au sein de l’entreprise.

Bien gérer sa trésorerie et analyser ses flux financiers pour identifier toutes les pistes d’optimisation : c’est l’objectif du cash management. Une notion étroitement liée à la tenue d’un prévisionnel de trésorerie, mais aussi, plus généralement, à la diffusion d’une vraie culture financière au sein de l’entreprise.

DAF devant son ordinateur

Cash management : définition

Qu’est-ce que le cash management ? Derrière cette expression anglophone se cachent des réalités parfois variées, selon l’environnement dans lequel on l’emploie. La cash management désigne la plupart du temps la notion de gestion de trésorerie en entreprise. C’est la démarche qui consiste à lister ses encaissements et ses décaissements, à calculer son solde de trésorerie, à évaluer son besoin en fonds de roulement et à analyser ces données. 

Plus largement, le cash management peut aussi désigner le travail mené par les dirigeants, les directeurs ou responsables administratifs et financiers, les responsables comptables ou leurs conseils pour optimiser cette gestion de trésorerie (et les différents flux financiers) et rendre l’entreprise plus performante.

Et dans le milieu de la banque, le cash management regroupe les différents services bancaires proposés à la clientèle professionnelle pour contribuer à cette optimisation.

A lire également : Comment mettre en plan de trésorerie et s'y tenir ?

Les enjeux du cash management

Le cash management participe à la bonne gestion financière de l’entreprise, dans les grands groupes comme dans les TPE ou PME. Grâce aux outils et fonctionnalité qu’il propose, il permet non seulement de bien connaître la situation et le budget de la trésorerie de votre entreprise, mais aussi d’anticiper sur les mouvements à venir. C’est dans le cadre du cash management que l’on calcule le besoin en fonds de roulement, ce précieux indicateur qui évalue le montant des liquidités nécessaires pour assurer le cycle d’exploitation de l’entreprise, entre le moment où les décaissements sont réalisés pour financer l’activité et le moment où les encaissements, fruits de cette activité, deviennent réalité.

Une fois ces données connues et regroupées dans des tableaux de bord, il est possible de procéder à une analyse financière de l’entreprise et de son fonctionnement, et de dégager des pistes d’optimisation. En identifiant clairement les postes de dépenses et la rentabilité qu’ils génèrent, il est ainsi envisageable de donner la priorité à certains d’entre eux.

Voilà pourquoi en mettant en œuvre concrètement des opérations de cash management dans votre entreprise vous réduirez les coûts inutiles et vous pourrez ensuite concentrer vos efforts sur les produits ou les services qui offrent la meilleure marge.

A lire également : Budget de trésorerie, définition calcul et enjeux

Cash management
une expertise à part entière

Le cash management en entreprise s’appuie sur des professionnels compétents, qui emploient une méthodologie éprouvée. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut improviser. 

Les métiers du cash management

Le cash management mobilise bien évidemment les équipes chargées des sujets comptables et financiers dans l’entreprise. Mais il peut aussi concerner beaucoup d’autres métiers tant les enjeux sont vastes.

Au premier rang des professionnels qui vont veiller à la pertinence du cash management de l’entreprise, on retrouve bien évidemment les dirigeants et leurs proches collaborateurs, comme les directeurs ou responsables administratifs et financiers, et les responsables comptables. Dans les plus petites entreprises, il n’est pas rare que le dirigeant assume seul toutes ces fonctions. Mais même dans une structure de taille réduite, il peut être pertinent de faire appel à un collaborateur spécialisé, quitte à solliciter un DAF à temps partagé avec d’autres entreprises. Certaines entreprises disposent de véritables postes de “cash manager” en charge de ces sujets d’optimisation des flux de trésorerie.

La direction va également souvent travailler avec des conseils extérieurs (experts-comptables, avocats) qui apporteront les informations nécessaires à la construction d’un cash management efficace.

Mais tous les collaborateurs peuvent, à un moment ou à un autre, être impliqués dans la conduite du cash management. Même ceux qui n’interviennent pas directement dans les opérations financières. Car chacun, dans le cadre de ses missions, peut avoir un impact sur les flux financiers qui entrent et sortent de l’entreprise. Voilà pourquoi il est important de diffuser une véritable culture du cash management au sein de la société.

Les tâches relatives au cash management

La première tâche du cash management, c’est la tenue du tableau de trésorerie. C’est la démarche de base, qui permettra ensuite d’analyser et suivre la santé financière de l’entreprise et de mieux connaître ses marges de manœuvre et les scénarios possibles pour optimiser les flux financiers. 

D’autres indicateurs sont à surveiller. C’est par exemple le cas du total des créances clients et des délais dans lesquels elles sont réglées. Si ces derniers sont trop importants, le besoin en fonds de roulement risque d’atteindre un niveau élevé. Même problématique pour les stocks. Un stock trop important engendrera des coûts supplémentaires pour l’entreprise avant de se transformer en ventes. 

Le cash management, c’est finalement l’étude assez fine de tous les flux financiers liés à l’activité de l’entreprise. L’enjeu est de bien comprendre leurs mécaniques respectives et de trouver les solutions qui permettent de les optimiser et de réduire tous les coûts inutiles. 

A lire également :

Foire aux questions

C'est quoi le cash management bancaire ?

Le cash management bancaire correspond aux différents services proposés par un établissement à sa clientèle professionnelle pour optimiser au mieux sa gestion de trésorerie.

Pourquoi le cash management ?

Le cash management permet non seulement de connaître la santé financière de votre entreprise, mais aussi de contribuer à son développement en fournissant les informations qui vous permettront de rendre votre gestion de trésorerie plus performante.

Comment devenir cash manager ?

La fonction de cash manager devenant de plus en plus fréquente dans les entreprises, les formations se multiplient, aussi bien en formation initiale qu’en formation continue. Sciences économiques, IAE,... les voies sont aujourd’hui variées.