Calcul BFR : quelle est
la formule ?

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est l’un des indicateurs les plus importants à surveiller en matière de gestion de trésorerie. Il est pourtant trop souvent négligé par les TPE et PME, malgré le danger que cela fait courir à l’entreprise. Voici pourquoi il faut absolument réaliser le calcul de son BFR à l'œil et comment le conserver sous contrôle. 

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est l’un des indicateurs les plus importants à surveiller en matière de gestion de trésorerie. Il est pourtant trop souvent négligé par les TPE et PME, malgré le danger que cela fait courir à l’entreprise. Voici pourquoi il faut absolument réaliser le calcul de son BFR à l'œil et comment le conserver sous contrôle. 

expert calcul en bfr

BFR définition :
De quoi s’agit-il

Dans toutes les entreprises, l’activité génère des coûts. En principe, lorsque l’entreprise est saine, ces coûts sont couverts par les revenus générés par l’activité. Par exemple, lorsqu’une PME industrielle met sur le marché un produit A, celui-ci a été fabriqué au prix  d’achats de fournitures et de matières premières, de coûts de stockage, etc. Des sorties d’argent qui sont ensuite compensées par les recettes générées par la vente de ce produit. 

Mais les recettes ne viennent pas immédiatement équilibrer les coûts de fabrication. Il y a un décalage dans le temps, parfois plusieurs mois, entre le moment où l’entreprise va acheter ses matières premières et régler ses fournisseurs, et le moment où les clients vont s’acquitter de leur facture. 

Pendant cet intervalle, il faudra néanmoins continuer à financer le fonctionnement de l’entreprise (payer les salaires, les locaux, les stocks, etc.) Il est donc nécessaire de disposer d’une certaine réserve de cash. Cette réserve, c’est le fonds de roulement. Le besoin en fonds de roulement (BFR) est donc le niveau de cash nécessaire pour assurer le financement du cycle d’exploitation. 

A lire aussi : Calcul de l’EBE définition, indicateurs et analyse

Livre blanc sur la
gestion de trésorerie en 2022

Après la chute brutale de l’activité provoquée par la crise sanitaire, un rebond économique vigoureux semble se dessiner. Une reprise synonyme d’opportunités pour beaucoup d’entreprises. Mais pour en profiter, une trésorerie bien gérée est nécessaire.

Comment calculer le BFR ?

Quelles sont les données qui entrent dans la formule ?

Pour calculer votre BFR, vous avez d’abord besoin de tenir votre comptabilité avec rigueur et régularité. C’est en effet à partir des données fournies par le bilan comptable que l’on va pouvoir calculer les besoins en fonds de roulement.

Comment déduire son BFR à partir de son bilan comptable ?

Le BFR correspond à la différence entre les emplois de court terme et les ressources. 

Voici la formule pour calculer votre BFR  :

stocks en cours + créances clients en cours - créances fournisseurs en cours

Les éventuelles dettes fiscales sont également à prendre en compte.

Le calcul BFR se présente sous cette forme :

tableau bfr

Comment interpréter
le niveau de son BFR ?

Que signifie un BFR négatif ?

Si votre BFR est inférieur à 0, cela signifie que votre entreprise n’a aucun besoin particulier pour financer son activité. Les ressources suffisent déjà à couvrir les emplois. Et l’excédent dégagé est considéré comme une ressource pour l’entreprise. Selon les secteurs d’activité, cette situation peut-être plus ou moins courante. 

Comment réagir en cas de BFR positif ?

Un BFR positif implique un besoin de cash pour financer le cycle d’exploitation. Si votre solde de trésorerie est insuffisant pour répondre à cette situation, il faudra prendre des mesures.

calcul du bfr

Quels scénarios sont possibles pour améliorer son BFR ?

  • Obtenir une autorisation de découvert auprès de votre partenaire bancaire. Ce n’est cependant pas l’idéal, car cette démarche est rarement vue d’un bon œil par les banques qui s’en méfient. Dans certaines circonstances, lorsque la rentabilité de l’entreprise n’est pas sujette à caution, le découvert peut cependant apporter une forme de souplesse dans la gestion de trésorerie.
  • Souscrire un prêt. Obtenir un financement auprès d’une banque est également une solution possible. Là encore, il faudra démontrer la bonne santé financière de son activité.
  • Avoir recours à l’affacturage. C’est un dispositif qui peut être très intéressant pour l’entreprise qui cherche à valoriser immédiatement son poste client, sans attendre ni faire d'efforts sur le recouvrement. L’idée est de céder ses créances clients à un tiers en échange de cash. Le tiers se chargera ensuite de se faire payer par les clients en question.
  • Jouer sur les délais de paiement. Une entreprise peut parfois négocier avec ses fournisseurs pour les régler lorsque ses créances clients ont été recouvrées. Cela évite le décalage de trésorerie et réduit ainsi le BFR.
  • Procéder à un apport en compte courant. Pour résoudre un problème ponctuel de trésorerie en cas de BFR trop important, vous pouvez avoir recours à un apport en compte courant d’associé. Le principe : un associé ou actionnaire de la société apporte des liquidités à l’entreprise. Une somme qui a vocation à être remboursée (et parfois même rémunérée), sauf si l’associé concerné y renonce de son plein gré.

A lire aussi : Comment construire un compte de résultat différentiel ?

Ce qu'il faut retenir sur le calcul du BFR

Connaître le montant de son besoin en fonds de roulement est indispensable pour connaître l’état exact des finances de votre entreprise. En effet, si votre BFR est trop important, votre entreprise peut se retrouver en difficulté même avec un solde de trésorerie (provisoirement) positif. 

La maîtrise du BFR est ainsi un élément clé pour l’optimisation de votre gestion de trésorerie. Malheureusement, elle est trop souvent négligée par les dirigeants de TPE et de PME. C’est d’ailleurs la cause d’une proportion non négligeable de défaillances d’entreprises lors des premières années d’existence.

Pour éviter cette situation, il est donc vital de tenir sa comptabilité avec sérieux, de surveiller les bons indicateurs et de se mettre ainsi en position d’anticiper les difficultés pour pouvoir réagir le cas échéant.