Comptabilité d'engagement
ou de trésorerie :
que choisir ?

Tenir une comptabilité en bonne et due forme est évidemment indispensable à la bonne gestion financière de votre entreprise.

Tenir une comptabilité en bonne et due forme est évidemment indispensable à la bonne gestion financière de votre entreprise.

gérer sa comptabilité
comptable
  • 01

    Définitions et modalités d'utilisation

  • 02

    Quelles sont les différences fondamentales ?

  • 03

    Que choisir entre la comptabilité d'engagement et la comptabilité de trésorerie ?

  • 04

    À qui confier sa comptabilité d’engagement ?

Plusieurs méthodes existent pour bien gérer ses finances. En fonction de la nature de votre entreprise, vous serez amené à en privilégier une plutôt qu’une autre. Voici par exemple les principales caractéristiques de la comptabilité de trésorerie et de la comptabilité d’engagement.  

Définitions de modalités
d'utilisation

Pour tenir votre comptabilité en entreprise, vous avez le choix entre plusieurs méthodes. 

La comptabilité d'engagement

Le principe de la comptabilité d’engagement est simple : tous les mouvements, au crédit comme au débit, sont enregistrés dès qu’ils sont réalisés. Autrement dit, lorsqu’une vente est conclue et qu’une facture est émise, l’opération est prise en compte, même si le paiement n’a pas encore été fait. Et une seconde opération est enregistrée lorsque le paiement devient effectif. Voilà pourquoi la comptabilité d’engagement est parfois appelée également “comptabilité créances et dettes”. Elle demande d’effectuer un rapprochement bancaire (il s’agit de la démarche visant à comparer les écritures comptables avec les relevés bancaires). 

Même chose pour une commande passée à des fournisseurs. Elle donne lieu à une première écriture, puis à une seconde lorsque cette commande est réglée par votre entreprise.

engagement ou tresorerie

La comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie repose sur un fonctionnement sensiblement différent. Les opérations ne sont réellement prises en compte en écriture que lorsqu’elles ont donné lieu à un flux financier. Autrement dit, une facture n’est intégrée à la comptabilité qu’à partir du moment où elle a été réglée. Voilà pourquoi la comptabilité de trésorerie est effectuée à partir des relevés bancaires.

Quelles sont les différences
fondamentales ?

Si la comptabilité d’engagement et la comptabilité de trésorerie poursuivent les mêmes objectifs (estimer la situation financière de l’entreprise et notamment connaître le solde de trésorerie), elles comportent aussi deux différences principales.

La première, c’est la précision du résultat donné. La comptabilité d’engagement donne une image beaucoup plus fidèle de la situation de l’entreprise, en permettant d’estimer les montants financiers qui n’ont pas encore été intégrés à la trésorerie de l’entreprise mais qui doivent être réglés à l’avenir.

La seconde différence, c’est le temps passé pour tenir sa comptabilité. Si une comptabilité de trésorerie est assez simple à mettre en œuvre, la comptabilité d’engagement est plus complexe, et demande davantage de temps. 

Notre livre blanc sur la
gestion de trésorerie en 2022

Après la chute brutale de l’activité provoquée par la crise sanitaire, un rebond économique vigoureux semble se dessiner. Une reprise synonyme d’opportunités pour beaucoup d’entreprises. Mais pour en profiter, une trésorerie bien gérée est nécessaire.

Que choisir entre la comptabilité d'engagement
et la comptabilité de trésorerie ?

Selon la nature de votre entreprise

En fonction du statut de votre entreprise, il se peut que vous soyez contraint de tenir une comptabilité d’engagement. En effet, la réglementation oblige les sociétés commerciales soumises à l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu, les entreprises individuelles et les sociétés d’exercice libéral à avoir recours à une comptabilité d’engagement.

En revanche, les micro-entreprises, les sociétés soumises au régime des bénéfices non-commerciaux ou les associations peuvent se contenter d’une comptabilité de trésorerie. Néanmoins, il n’est pas rare que certaines d’entre-elles choisissent cependant d’avoir recours à une comptabilité d’engagement. 

femme qui travaille sa trésorerie

Selon la nature de votre activité

Vous pouvez également choisir la comptabilité d’engagement plutôt que la comptabilité de trésorerie si vous émettez beaucoup de créances clients et que vous avez besoin de les suivre avec précision. Dans ce cas, la comptabilité d’engagement sera un outil précieux pour détecter les retards de paiement, estimer votre besoin en fonds de roulement avec précision et ainsi être en mesure de construire une vraie stratégie financière.

A lire aussi : Comment construire un compte de résultat différentiel ?

À qui confier sa
comptabilité d’engagement ?

La comptabilité d’engagement étant une démarche relativement chronophage et exigeante, il faudra confier cette tâche à un professionnel compétent. En entreprise, c’est le directeur ou responsable administratif et financier qui se chargera de cette mission (ou qui la déléguera au responsable comptable). En externe, cette responsabilité pourra être confiée à un expert-comptable.

F.A.Q. 

Quels sont les différents types de comptabilité ?

La comptabilité d’engagement et la comptabilité de trésorerie ne sont pas les seules formes de comptabilité. Il existe d’autres méthodes qui peuvent chacune apporter une plus value à votre gestion financière ou correspondre plus ou moins aux besoins de votre entreprise. La comptabilité générale va ainsi permettre de produire les documents indispensables (comme le compte de résultat ou le bilan comptable). La comptabilité analytique, de son côté, va permettre de mieux identifier les coûts liés à un produit en particulier, par exemple.

Comment tenir une comptabilité d'engagement ?

Tenir une comptabilité d’engagement exige de prendre en compte un mouvement financier dès que l’ordre est donné, même s’il n’a pas encore donné lieu à un transfert financier. Ainsi, une vente sera comptabilisée dès qu’elle est signée, même si le client n’a pas encore réglé la facture. Elle sera ensuite reporté une seconde fois lorsque le paiement est effectif.

Qui peut tenir une comptabilité de trésorerie ?

Seules certaines entreprises peuvent se contenter d’une comptabilité allégée de trésorerie. C’est le cas des micro-entreprises, des sociétés qui sont soumises au régime des bénéfices non-commerciaux (BNC). Les associations, sous certaines conditions, ne sont également pas tenues d’avoir recours à une comptabilité d’engagement.