Quelles sont les démarches pour ouvrir un compte pro ?

Ouvrir un compte pro pour votre activité professionnelle est une démarche souvent obligatoire pour une entreprise. Elle reste relativement simple, à condition de bien connaître les règles et les pièces à fournir.

ouverture d'un compte prismea

Sommaire

ouverture d'un compte pro en ligne pour son entreprise
  • 01

    Pourquoi ouvrir un compte pro ?

  • 02

    Comment ouvrir un compte pro ?

Pourquoi ouvrir un compte pro ?

Il y a deux raisons principales qui peuvent pousser un dirigeant à ouvrir un compte pro : parce que cela va simplifier et clarifier sa gestion, et parce que… c’est souvent obligatoire ! Ce compte professionnel doit être… un vrai compte professionnel ! Autrement dit, vous ne pouvez pas vous servir d’un compte pour particuliers, même s’il est distinct des autres comptes dont vous pouvez avoir l’usage pour vos finances personnelle

Est-ce obligatoire d'ouvrir un compte pro ?

Si, sous certaines conditions, les entreprises individuelles et les autoentrepreneurs (dont le chiffre d’affaires reste sous la barre des 10 000 euros) ne sont pas tenus d’ouvrir un compte pro, toutes les autres entreprises (celles à capital social, comme les SA, SAS, SARL, EURL…) sont au contraire soumises à cette obligation. L’ouverture d’un compte pour votre activité pro est en effet un préalable nécessaire à l’immatriculation de votre société. 

femme qui ouvre son compte pro

À quoi sert un compte pro ?

Le rôle principal d’un compte pro est d’isoler les finances de l’entreprise des finances personnelles du dirigeant ou créateur. Cela permet d’éviter une confusion qui pourrait nuire au chef d’entreprise. En cas de contrôle fiscal, par exemple, la situation sera beaucoup plus claire aux yeux de l’administration. 

Disposer d’un compte professionnel vous permettra par ailleurs de profiter des services qui lui sont associés. Chez Prismea, par exemple, vous aurez accès aux outils d’aide à la gestion de trésorerie, à la gestion des droits d’accès pour pouvoir déléguer, à l’agrégation de comptes si vous disposez de comptes ouverts dans d’autres établissements, à la création instantanée de cartes physiques ou virtuelles, etc. 

Comment ouvrir un compte pro ?

Procéder à l’ouverture d’un compte professionnel n’est pas une démarche très complexe. Il y a cependant quelques éléments à prendre en compte et une série de justificatifs à fournir.

Quelle est la procédure d’ouverture ?

Pour ouvrir un compte professionnel, vous devez d’abord choisir un établissement qui corresponde à vos attentes.  En fonction de vos priorités (bénéficier de frais réduits ? De services innovants ? D’un accompagnement dans la durée ?) vous vous dirigerez vers telle ou telle offre. Il est à préciser que vous n’avez pas forcément besoin de changer de banque. Vous pouvez tout à fait garder votre banque traditionnelle et avoir un compte pro en ligne en complément qui vous permettra d’avoir plus de fonctionnalité.  

Une banque peut-elle refuser l’ouverture d’un compte pro ?

Oui, un établissement bancaire peut refuser d’ouvrir un compte professionnel. Et il n'a pas besoin de motiver sa décision. Il existe une seule exception à cette règle : lorsque l’entreprise bénéficie du droit aux services bancaires de base, et que l’établissement a été désigné d’office par la Banque de France pour les lui fournir. C’est la procédure dite de “droit au compte”. 

Quelles sont les pièces à fournir pour l’ouverture du compte ?

Avant de boucler la procédure d’ouverture de votre compte pro, vous devez fournir à l’établissement choisi un certain nombre de justificatifs

  • Une pièce d’identité en cours de validité pour le représentant légal de l’entreprise (carte nationale d’identité, passeport, carte de séjour).
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture téléphonie ou internet, facture gaz ou d'électricité, avis d’imposition). 
  • Une pièce d’identité et un justificatif de domicile pour tous les autres éventuels bénéficiaires effectifs (qui détiennent au moins 25 % des parts ou des droits de vote de la société).

Ces pièces seront ensuite vérifiées, conformément aux exigences de la réglementation (veillez donc à ce qu’elles soient correctement reproduites lorsque vous les transmettez), principalement pour respecter l’obligation de vigilance en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.
Cette vigilance est de mise lors de la création du compte professionnel, mais aussi tout au long de la relation entre l’établissement et son client.