Frais bancaires entreprise :
5 choses à savoir avant
d'ouvrir votre compte en ligne

Votre décision est prise : vous allez ouvrir votre compte professionnel dans une banque en ligne. Il vous reste désormais à choisir laquelle. Voyons ensemble les choses à savoir avant d'ouvrir un compte en ligne.

compte en ligne

Sommaire

Avant de choisir votre banque en ligne pour gérer vos finances professionnelles, vous devez bien évidemment vous renseigner sur les services proposés en vous assurant qu’ils correspondent aux besoins spécifiques de votre métier, mais vous devez aussi vous informer sur les frais facturés. Si les frais bancaires professionnels facturés dans un établissement physique sont plus élevés que ceux demandés dans une banque en ligne, il existe toutefois certaines nuances. Nous décryptons avec vous, dans cet article, les éléments clés concernant les frais bancaires de l’entreprise appliqués dans les banques en ligne à destination des professionnels. Les frais bancaires pour une entreprise, représentent le prix payé par un client pour la réalisation d’une opération, la fourniture d’un produit ou la mise à disposition d’un service. Ils peuvent aussi être liés à des irrégularités de fonctionnement d’un compte bancaire ou à des incidents de paiement.

 Les frais bancaires professionnels
des banque en ligne sont-ils moins élevés ?

Beaucoup d’entrepreneurs décident d’ouvrir un compte bancaire professionnel auprès d’une banque en ligne. Au-delà du gain de temps et de la simplicité de souscription, ce choix s’explique aussi par les tarifs avantageux proposés par les établissements digitaux. Les tarifs appliqués par les banques en ligne sont en effet moins élevés que ceux facturés par les agences physiques, du fait de leurs économies de structure. Vous le constaterez lors de vos recherches, les banques en ligne ont fait de leurs faibles tarifs un de leurs arguments commerciaux clés. L’exemple type est la carte bancaire. Alors que les banques en ligne la proposent généralement gratuitement, ce service peut se chiffrer autour de 300 € dans les banques traditionnelles.

Les frais bancaires peuvent-ils varier
d’une banque en ligne à une autre ?

Les frais bancaires professionnels ne sont toutefois pas les mêmes dans toutes les banques en ligne. C’est pourquoi, il est essentiel que vous preniez le temps de les comparer. s. Vous ne devez pas choisir votre banque professionnelle au hasard ou sur un coup de tête. En effet, une étude comparative des frais bancaires vous permettra d'identifier les meilleurs opportunités afin de réduire vos frais bancaires. Afin de vous accompagner dans cette démarche , voici les principaux frais bancaires que les banques appliquent généralement aux entreprises et que vous devez regarder à la loupe :

  • Les frais de tenue de compte
  • La cotisation à une offre groupée de services
  • La carte bancaire professionnelle 
  • L’accès aux services en ligne 
  • Les frais d’émission d’un chèque de banque 
  • Les frais de gestion d’un compte inactif
  • Les commissions d’intervention
  • Les commissions de découvert 
  • Les frais bancaires liés à une mauvaise gestion de son compte
  • La mise en place de virements vers la France et l’international

Les frais bancaires sont-ils fixés
librement par l’établissement ?

Si certains frais bancaires sont réglementés et plafonnés, d’autres sont fixés librement par l’établissement au sein d'une convention de compte. Dans tous les cas, ils doivent être portés à la connaissance des clients. Autrement dit, en cas de doute ou si les informations ne sont pas claires sur le site web ou la plaquette commerciale, n’hésitez pas à directement poser toutes vos questions aux conseillers (s’il existe un service client) ou sur le chat disponible.

Les frais engendrés par des demandes particulières
sont-ils particulièrement onéreux ?

Les banques en ligne construisent généralement leur grille tarifaire sur le postulat suivant : plus vous êtes autonomes, c’est à dire moins vous demandez de traitement particulier, moins il vous sera facturé d’aides et de services. Si cela peut vous sembler attractif au premier abord, il est très important de savoir ce qu’il se passera le jour où vous rencontrerez des difficultés de gestion. Nous vous conseillons donc d’être attentif aux coûts engendrés par des demandes particulières liées par exemple à des incidents de paiement ou un dysfonctionnement de votre compte (rejet d’un chèque, rejet d’un prélèvement automatique, commission d’intervention, lettre de régularisation de solde débiteur, etc.) Ces services sont souvent facturés au prix fort.

Certains frais bancaires sont-ils négociables pour votre entreprise ?

Une chose est sûre : vous ne pourrez pas échapper aux frais bancaires pour votre entreprise. Mais vous pourrez peut-être les limiter en négociant avec votre conseiller. Cette négociation n’est pas toujours facile, mais certains frais sont discutables, à l’instar des frais de tenue de compte qui regroupent les différentes formalités nécessaires au suivi de votre compte. Les commissions de mouvements peuvent aussi être réduites considérablement. Vous pouvez également négocier une autorisation de découvert.