Voir tous les articles

Trésorerie : comment gérer une activité saisonnière ?

Le 8/6/2021 par Pauline Raud

Le Blog Prismea Conseils pour les pros Trésorerie : comment gérer une activité saisonnière ?

Si vous gérez une activité saisonnière, vous connaissez les difficultés que cette saisonnalité peut engendrer en matière de gestion de trésorerie. Voici quelques conseils concrets pour mieux aborder ces enjeux. Car oui, il est possible d’optimiser sa trésorerie lorsque son business bat au rythme des saisons.

Le site du ministère de l’Économie et des Finances définie l’activité saisonnière comme suit : “Le travail saisonnier se caractérise par l’exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes, en fonction du rythme des saisons (récolte, cueillette…) ou des modes de vie collectifs (tourisme…). Cette variation d’activité doit être indépendante de la volonté de l’employeur.”

 On parle donc d’activité saisonnière dès lors que le volume d’activité, de ventes et de chiffre d’affaires est influencé par une saison, une période ou un événement particulier de manière régulière. On considère qu’une entreprise est saisonnière lorsqu’on distingue une période d’activité dite “creuse” d’une période dite “pleine”.

Voici quelques exemples d’entreprises saisonnières  :

●      Les stations de sports d’hiver et toutes les activités qui y sont rattachées (location de matériel, hôtellerie, restauration)

●      Les stations balnéaires et les villages littoraux (et également les activités qui y sont liées)

●      La production de certains produits (truffe, huître, nougats,…)

●      La récolte de fruits 

Quelles sont les contraintes comptables d’une activité saisonnière ?

Les dirigeants d’entreprises saisonnières connaissent une augmentation soudaine de leur activité au cours de l’année qui s’estompe une fois passée une certaine date. La saisonnalité crée donc une disparité forte dans les rentrées d’argent et par conséquent dans le montant des charges, qui sont indexées en conséquence. Exploiter une entreprise saisonnière dans un secteur comme le tourisme ou l’agriculture implique souvent des difficultés à s’acquitter de ses obligations financières durant les périodes creuses. Bien que vos revenus soient alors moins élevés, il faut tout de même continuer de payer ses frais fixes.

Comment réduire l’impact de la saisonnalité ?

Voici huit conseils pour gérer ce mode d’activité particulier et se prémunir contre le caractère saisonnier de son activité :

  • Définir la saison haute et la période plus creuse de votre activité. Cela permet de gérer ses stocks au mieux pour éviter les pénuries, mais aussi d’avoir ses équipes au complet lorsque c’est nécessaire. 
  • Bien connaître les besoins de sa clientèle pour la fidéliser mais aussi la pousser à consommer davantage durant la pleine saison.
  • Suivre sa trésorerie au plus près afin d’avoir une vision précise de ses besoins. Les rentrées d’argent doivent se faire le plus rapidement possible pour pouvoir étaler le paiement des taxes. 
  • Négocier l’étalement du paiement aux fournisseurs sur toute l’année afin de ne pas tout payer sur la saison haute. La pression sur votre trésorerie sera moindre.
  • Négocier des conditions de paiement plus avantageuses en demandant des mensualités variables plutôt que des versements mensuels fixes. Cela permet de régulariser le niveau du fonds de roulement et ainsi d’effectuer des versements moindres lorsque la demande saisonnière diminue.
  • Profiter de la période basse pour préparer l’année suivante en travaillant en amont sur la cartographie des risques de l’entreprise. Cela permet de ne pas répéter les mêmes erreurs.
  • Trouver des relais de croissance, quand cela est possible. Ces autres leviers de croissance permettent aux entreprises saisonnières de diversifier leur offre et donc de retrouver un certain équilibre des ventes. Cela peut par exemple passer par la création d’un site e-commerce pour booster la vente en ligne. 
  • Basculer ses comptes pro vers une application qui permet d’avoir une vision claire et précise de l’état de sa trésorerie,comme le propose Prismea. Prismea permet en effet aux dirigeants d’entreprise de reprendre le contrôle de leur gestion financière en centralisant l’ensemble de leurs comptes pro et en créant des sous-comptes par activité, tout ceci directement depuis leur smartphone.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux